Ordonnances travail : la bataille ne fait que commencer

par Dharreville Pierre

La commission des affaires sociales a adopté ce matin le projet de loi d'habilitation à légiférer par ordonnances portant renforcement du dialogue social. La majorité de la République en Marche a pu compter sur le soutien du groupe Les Républicains, ce qui donne une nouvelle indication sur le caractère résolument libéral de ce texte. Une réforme qui ravit la droite et le MEDEF et sur laquelle les organisations de salariés ont émis de grandes réserves.
Que l'un des premiers gestes du gouvernement soit de dessaisir le Parlement de ses prérogatives sur un sujet aussi sensible et central est un symbole des dérives annoncées. Preuve du manque d'ouverture de la majorité, aucun amendement n'a été retenu par la majorité hormis celui, anecdotique, proposé par le rapporteur. Sous couvert de dialogue social ce projet prévoit d'organiser une entreprise de démolition en règle du code du travail. La bataille ne fait pour nous que commencer. Il n y a pas de majorité populaire pour cette casse sociale.